Randa Maroufi : « L’autre comme hôte », serment d’artiste

« Considérer comme hôte dans mon pays le voyageur étranger » Ainsi le douanier marocain s’engage-t-il solennellement en prêtant serment. L’exposition monographique de Randa Maroufi, « L’autre comme hôte », s’ouvre du 18 septembre au 28 novembre 2021 au Centre d’art contemporain Chanot à Clamart (CACC). Avant d’y placer son objectif ou d’en délimiter les contours sur la…

Lire plus

Mustang de Deniz Gamze Ergüven (2015)

Née à Ankara, Deniz Gamze Ergüven est une réalisatrice turque qui s’est fait connaitre grâce a son premier long-métrage Mustang, co-écrit avec Alice Winocour et présenté à la Quinzaine des Réalisateur du Festival de Cannes en 2015. Succès international, le film est récompensé lors des César en 2016 et nommé à l’Oscar du meilleur film…

Lire plus

À l’épreuve du chaos : le cinéma de Justine Triet

Les dernières assises du collectif 50/50 pour la parité dans la production cinématographique révélait le chiffre suivant : en 2020 seulement 26% des réalisateurs étaient des femmes. En dépit d’une légère progression, le cinéma, comme d’autres disciplines artistiques, accorde une moindre place aux femmes. À l’occasion du mois des femmes chez Florilèges, nous mettons la…

Lire plus

Ingmar Bergman, explorateur de l’âme humaine

Ingmar Bergman a su s’imposer parmi les plus grands réalisateurs de l’Histoire du cinéma. Ovationné par les plus grands, Bergman reste cependant encore peu connu du grand public, bien qu’acclamé dans les cercles cinéphiles et récompensé plusieurs fois. Pourtant, son influence est immense auprès de réalisateurs tels que Stanley Kubrick, Andrei Tarkovski, Woody Allen ou encore David Lynch. Son œuvre, sans cesse en évolution, se révèle d’une large variété et aborde des thèmes métaphysiques comme la mort, la solitude ou encore l’existence de Dieu, fouillant les profondeurs de la pensée humaine. Homme de théâtre avec beaucoup d’humour, discret mais appréciant être remarqué, Bergman est une de ces personnalités qui fascinent. Mais qui était-il ?

Lire plus

L’intemporel Quai des Orfèvres

En partenariat avec La Cinetek, le journal Florilèges vous propose aujourd’hui la critique d’un film issue de leur sélection du mois : Le Quai des Orfèvres de Henri-Georges Clouzot (1947).

Dès les premières minutes, le réalisateur plonge le spectateur dans l’univers du music-hall : des acrobates, des animaux, des orchestres, des cyclistes et des danseurs. C’est un véritable voyage temporel avec des escaliers sans ascenseurs, des théâtres, des salles pleines où les gens y fument et s’embrassent, des femmes qui portent des fourrures et des chapeaux exubérants.

Lire plus

Joyeux Noël ! La magie dans nos écrans

Voici venue la période des fêtes de fin d’année. Comme chacun sait, Noël rime avec sapin, cadeaux, repas bien trop copieux et… films à gogo ! Les films de Noël c’est toute une histoire. Depuis novembre les plateformes de streaming et les chaines de télévision nous bombardent de leurs affiches bariolées et de leurs bandes-annonces tout miel tout sucre. Parce que les films de Noël, depuis plusieurs années, sont au cœur d’une véritable économie. Tous les ans, on ressort les mêmes histoires, tous les ans, nous les regardons sous notre couverture bien chaude quand il fait gris dehors et que les cours sont, tout d’un coup, devenus un souvenir lointain. Mais un film de Noël, c’est quoi au juste ? Difficile de définir ce genre, si encore c’en est un, tellement les films qui entrent dans cette catégorie sont variés.

Lire plus

Perceval le Gallois

En partenariat avec LaCinetek, le journal Florilèges vous propose aujourd’hui la critique d’un film issue de leur sélection du mois ; Perceval le Gallois d’Eric Rohmer (1978). Un réalisateur de la Nouvelle Vague Eric Rohmer est une figure dans le monde du cinéma français, avec ses 25 long-métrages parmi lesquels Ma nuit chez Maud qui…

Lire plus

Mystérieuse banquise ! L’Antarctique en noir et en blanc

Avec le retour d’un nouveau confinement, nous revoilà coincés entre les murs de nos maisons. Pour patienter en attendant de pouvoir voyager de nouveau, je vous propose de le faire par procuration. Et quoi de mieux pour se sentir bien au chaud chez soi, que de s’aventurer vers les territoires glacés de l’Antarctique ! Et si l’Antarctique est une terre de science bien connue, c’est aussi une terre d’art. La musique, la photographie, la peinture, … et bien évidement le Cinéma s’en sont progressivement emparés. Ces contrées gelées deviennent le théâtre d’un cinéma en construction : de l’exploration scientifique filmée jusqu’au documentaire expérimental, l’Antarctique est le support d’une véritable esthétique du noir et blanc. Alors, armez-vous d’une agréable boisson chaude, et on embarque !

Lire plus

Avoir peur au cinéma

Halloween est passé, mais nous avons envie de prolonger un peu la fête, prétexte parfait pour se faire peur. Alors pourquoi ne pas se laisser tenter par quelques films qui ne nous laissent pas indemnes, nous effraient parfois, nous dérangent et s’insèrent à vie dans nos têtes comme des idées obsédantes ?

Lire plus

Les Sorcières de Zugarramurdi de Álex de la Iglesia (2013)

Halloween approche et vous ne savez toujours pas quoi regarder ? Le réalisateur espagnol Álex de la Iglesia, spécialiste des comédies alternatives, vous offre à travers un mélange de comédie noire et de fantastico-horrifique, une œuvre totalement déjantée. Le cinéaste a débuté sa carrière dans les années 1990 avec son premier long-métrage, Action mutante, financé par Pedro Almodóvar. Avec Les Sorcières de Zugarramurdi, il continue à s’imposer dans le cinéma espagnol permettant à Terele Pávez de remporter le prix Goya 2014 du meilleur second rôle féminin, et à l’international, est nominé au Paris International Fantastic Film Festival.

Lire plus

Adolescentes de Sébastien Lifshitz : vérité du quotidien, justesse du regard

Le réalisateur Sébastien Lifshitz propose au public un documentaire véridique et pourtant poétique sur deux adolescentes : leurs études, leurs angoisses, leurs expériences. Pendant cinq ans, ce dernier capture les moments du quotidien d’Emma et Anaïs, deux jeunes filles très différentes et très proches, filmées de 13 à 18 ans, du brevet jusqu’au bac. Premières…

Lire plus

Cold War de Pawel Pawlikowski (2018)

Au sein d’une Europe de l’Est fragmentée par la Guerre froide et d’une Pologne sous l’emprise du régime communiste, Pawel Pawlikowski raconte l’histoire d’un amour impossible, fondée sur la séparation, les au-revoirs, et l’absence : « un film d’amour, même si dans le parcours du film, c’est la bagarre plutôt que l’amour ».

Lire plus

La contre-culture des midnight movies

Les années 1970 voient courir, la nuit venue, une foule de spectateurs intrigués, devant les salles de cinémas, pour assister aux séances de minuit. La contre-culture des midnight movies définit un groupe de films anticonformistes, expérimentant les limites du cinéma et des bonnes mœurs. Ces œuvres, considérées comme invendables, connaissent pourtant un large succès encore…

Lire plus