Vous vous intéressez à la bijouterie ? Le salon parisien du Timeless Jewels pourrait être l’occasion de découvrir de nouveaux créateurs et de rêver devant des pierres précieuses !

De la création…

Les principaux exposants sont des bijoutiers-créateurs contemporains qui présentent leur nouvelle collection. Le salon est aussi l’occasion de remettre trois prix dans le cadre d’un concours qui récompense l’audace créative, le savoir-faire et de la gemme remarquable.

Cette année, le prix du savoir-faire a été remis au joaillier Patrice Fabre pour ses créations « Poppy Pop » Crédits : Timeless Jewels

Parmi les stands qui ont retenu notre attention, on peut notamment citer celui de Marc Alexandre. C’est le bijoutier lui-même qui présente ses dernières créations avec beaucoup d’enthousiasme. S’inspirant de la sculpture, ses bijoux deviennent des œuvres d’art à part entière, qui peuvent très bien être exposés sans être portés.

Avec une inspiration résolument fantastique, Marc Alexandre a choisi la thématique du feu à l’occasion du salon 2021. Le feu qui s’illustre par la dragonne ou le phœnix, mais aussi par le choix des pierres.

Le phœnix de Marc Alexandre présenté au salon.
Crédits : Célia Bellache

En effet, loin d’être anecdotique la pierre choisie est révélatrice : il s’agit d’une amétrine (contraction de la citrine et de l’améthyste). Cette étonnante couleur entre le violet et le jaune est obtenue uniquement grâce au feu qui la traverse lors d’une réaction géologique rare, et lui fait changer de teinte.

A l’entresol, les créations de Lydia Courteille ne manquent pas d’impressionner par leurs couleurs et leurs multiples sources d’inspiration comme le palais de Topkapi, l’orientalisme, mais aussi le surréalisme (ses bouches en bague ne sont pas sans rappeler les broches de Schiaparelli et Dalí).

Sa boutique place Vendôme est par ailleurs un véritable cabinet de curiosité, où se mêlent bijoux anciens et modernes du monde entier.

Dans un autre style, plus épuré, Pierre du Studio 28 propose des parures en or rehaussées de quelques gemmes colorées. Son objectif est notamment de rendre accessible la bijouterie à ceux qui n’en ont pas l’habitude, par le biais de petites pierres et de bijoux élégants.

Sur son stand, vous pourrez notamment découvrir plusieurs parures avec d’étonnants saphirs roses.

Enfin, on peut s’arrêter le stand de Diamantiques, qui propose des réemplois d’objets anciens dans de nouvelles parures.

C’est le cas de ce petit putto en céramique blanche monté en bague, ou d’anciennes croix plaquées or qui deviennent des boucles d’oreilles.

Avec la réutilisation de ces bijoux anciens, le stand Diamantiques ne détonne pas dans le salon puisque la Timeless Jewels n’est uniquement dédiée à la création contemporaine mais aussi aux antiquaires.

…et des bijoux anciens

En effet, le salon n’accueille pas uniquement la création contemporaine, mais également quelques stands de bijouterie ancienne.

Parmi de très belles pièces XIXe siècle, on peut notamment remarquer un collier à transformation avec perles et diamants dans son original écrin d’origine signé du bijoutier Bapst de la Galerie Yidan Dema.

Le collier peut devenir tour à tour un tour de cou, ou se détacher pour orner un corsage.

Cette galerie spécialiste des bijoux anciens jusqu’aux années 1970, propose également un étonnant bracelet « Souvenir » en or, avec son petit boîtier de rangement en cuir.

Le bracelet « Souvenir » avec son étui en cuir d’origine de la galerie Yidan Derma. Crédits : Célia Bellache

Le stand voisin de la Maison Riondet, également spécialisée dans la bijouterie ancienne, présente de nombreuses parures Art nouveau et Art déco, dont certains signées Cartier ne sont pas sans rappeler l’exposition en cours au Musée des Arts Décoratifs.

Quelques bijoux du stand de la Maison Riondet. Crédits : Célia Bellache

La Timeless Jewels est également l’occasion de nombreuses conférences et d’ateliers autour de la bijouterie. Pour consulter le programme détaillé et la liste de tous les exposants, c’est par ici : Salon – timelessjewels

Salon Timeless Jewels jusqu’au lundi 29 novembre 2021

Hôtel de l’Industrie 4 place Saint-Germain-des-Prés à Paris

Publié par :Célia Bellache

Laisser un commentaire