Vous comptez découvrir Bordeaux prochainement, ou vous êtes à la recherche de nouvelles activités culturelles dans cette ville que vous connaissez déjà ? Cet article est fait pour vous !

Transports

Pour vous déplacer entre ces différents lieux, le tram reste l’option la plus pratique et rapide si vous ne souhaitez ou ne pouvez marcher sur de longues distances. Il est complété d’un réseau de bus, et le site ou l’application TBM saura vous conseiller pour vos déplacements. 

Mais si vous avez un peu de temps et que vous voulez découvrir la ville autrement, le Bat3 est une très bonne alternative. Pour le prix d’un ticket de transport classique (1,70€), vous avez la possibilité de descendre la Garonne en bateau. Un conseil, prenez le tram jusqu’à la Cité du vin et rejoignez la station située derrière cet édifice à la forme atypique sur lequel nous reviendrons dans la partie musées. Prenez ensuite le bateau, et laissez-vous porter jusqu’à la rive droite en fin de parcours ! 

Bat3 sur la Garonne

Si vous êtes plutôt adepte du grand air et des activités physiques, vous pouvez opter pour la location de V3. Ces vélos sont répartis sur 175 stations à travers Bordeaux, mais aussi les autres villes de la communauté urbaine. Vous pouvez prendre un abonnement à l’année pour la modique somme de 20€, ou alors une location ponctuelle qui s’élève à 1,70€ pour 24h. Très pratique quand vous rentrez de soirée et qu’il n’y a plus de tramways, ou si vous souhaitez errer dans Bordeaux sans être soumis aux horaires et aux lignes des transports en commun parfois bondés. Pour une utilisation optimale et éviter les mauvaises surprises, vous pouvez télécharger l’application Veli Velo qui vous indique en temps réel les vélos et les places disponibles des différentes stations. 

Monuments

Maintenant que vous savez parfaitement comment vous déplacer à travers la ville, parlons visites incontournables. 

Tout d’abord, la célèbre place des Quinconces : large de douze hectares, elle est la place la plus vaste de France, et l’une des plus grandes d’Europe. Elle accueille de nombreuses manifestations culturelles, comme des concerts ou des projections de film en plein air pendant le confinement, ainsi que la fête foraine de la ville. Vous ne pouvez passer à côté de la colonne du Monument aux Girondins entouré de deux magnifiques fontaines. 

Place de la mairie de la ville et de la cathédrale Saint-André, Pey Berland est riche en Histoire et en Art. L’édifice religieux d’un style gothique a été construit entre le XIIe et le XVIe siècle. Il est très plaisant de se réfugier dans cet endroit calme et serein alors que dehors Bordeaux bat son plein, surtout lorsqu’il fait chaud. Restaurée récemment, la cathédrale n’attend plus que vous ! 

Le Miroir d’eau est un endroit emblématique et très touristique. Il plaît particulièrement aux enfants qui peuvent y tremper les pieds et plus si affinité. A éviter si vous n’aimez pas la foule, sauf assez tôt le matin ou en pleine semaine. Pour une toute autre appréciation du lieu, nous vous conseillons de vous y rendre une fois la nuit tombée. Les lumières des magnifiques façades de la place de la Bourse se reflètent dans l’eau du Miroir d’eau. Ambiance magique et jolies photos assurées !  

Le quartier Saint Michel est très joli, surtout lorsque les stands du marchés se joignent à la fête. Ne passez pas à côté de la Basilique Saint Michel, caractéristique du gothique flamboyant, ni des merveilleux thés à la menthe des cafés alentours pour deux euros seulement !

Le quartier Saint Rémi est connu pour la beauté de ses petites rues, et ses nombreux et délicieux restaurants. Parmi eux vous pouvez trouver le fameux Fufu Ramen, ou encore la Meule du Berger et l’Autre Petit Bois. 


Son voisin, le quartier Saint Pierre, propose quant à lui une ambiance animée, à l’esprit convivial. Vous y trouverez des restaurants, mais également des bars et la mignonne place Saint Pierre. On se sent bien dans ce quartier aux allures de petit village ! 

Musées

Bassin de Lumières

Le nouveau musée de la ville au concept innovant est à voir à la Base sous-marine de Bordeaux. Dans la même lignée que l’Atelier des Lumières de Paris ou encore la Carrière de Lumières des Baux de Provence, les Bassins de Lumières de Bordeaux vous accueillent pour découvrir des expositions féeriques. Ce grand bâtiment qui s’avance sur la Garonne présente plusieurs bassins, utilisés pendant la Seconde Guerre Mondiale afin de réparer les sous-marins allemands. Les lumières projetées sur les grands murs du bâtiment se reflètent alors dans ces grands bassins d’eau. Vous pouvez vous plonger dans cette ambiance pour 9€ si vous avez moins de 25 ans, ou pour 11€ si vous êtes étudiant. Les Bassins de Lumières est aujourd’hui le centre d’art numérique le plus vaste du monde.
Information : jusqu’au 3 janvier 2021, allez découvrir quatre expositions dédiées notamment à Gustav Klimt et Paul Klee. Profitez pleinement de votre visite, vous pouvez même rester plusieurs heures si vous souhaitez voir les expositions plusieurs fois sous différents points de vue. 

Si vous êtes un nouveau Bordelais ou que vous ne connaissez pas la riche Histoire de notre ville, le Musée d’Aquitaine est fait pour vous ! Il retrace l’Histoire de Bordeaux mais également de l’Aquitaine de la Préhistoire à nos jours. Vous pourrez alors découvrir le triste passé négrier du Port de la Lune, ou encore le tombeau présumé de Montaigne. Etudiant curieux, ce musée répondra à toutes vos questions !

Époque Moderne, Renaissance, Rubens, Vasari, Brueghel, autant de mots et d’artistes qui vous font vibrer ? Le Musée des Beaux-Arts va devenir votre lieu préféré ! Ce musée, divisé en deux bâtiments par un joli jardin, propose des événements comme la Baccanight qui se déroule chaque année aux mois de mars et d’avril.

Le CAPC est l’un des musées incontournables de notre douce ville. Ce musée d’art contemporain est situé dans l’ancien entrepôt Lainé. Même si vous n’êtes pas adepte d’art contemporain, ce musée mérite toute votre attention, au moins pour son architecture grandiose. De plus, le CAPC partage ce bel espace avec Arc en Rêve, centre d’architecture qui propose également des expositions sur l’architecture et l’urbanisme.
Si vous visitez ce lieu, il vous faut emprunter l’ascenseur. Pourquoi, nous direz-vous ? Une oeuvre de Keith Haring se cache dans la cage de l’ascenseur … Il vous faut également vous balader sur la terrasse du musée, au dernier étage. Celle-ci abrite une réalisation de Richard Long, White Rock, 1990.

Cité du vin

Bordeaux est la capitale mondiale du vin. Comment passer à côté de la Cité du Vin ? Ce bâtiment à l’architecture contemporaine et originale enseigne les secrets de cette boisson si particulière. Ce récent musée propose des activités ludiques et sensorielles afin de découvrir les vins du monde entier.
Ne ratez surtout pas l’imprenable vue qu’offre le Belvédère au huitième et dernier étage du musée. Il s’agit en réalité d’un bar qui vous propose des vins et du jus de raisin. Le ticket d’entrée du musée inclut d’ailleurs une boisson.

Librairies

Des envies de lecture ? Suivez le guide !

A côté de la place Saint Michel se trouve une petite librairie toute en hauteur, L’armoire à livres. Elle est particulièrement étroite, ainsi accolée à un autre bâtiment sur quatre étages, mais satisfera vos envies de romans, polars ou encore livres de cuisine à des prix très doux propres aux librairies d’occasion. Les deux libraires sont adorables, ce qui ajoute encore au charme singulier de l’endroit.

Pas très loin, sur le cours Victor Hugo, la Zone du dehors est une autre librairie à l’ambiance bien particulière. Au menu, beaucoup de livres de science fiction, mais aussi des rayonnages entiers dédiés au féminisme, au militantisme queer, ou encore à l’écologie. Si vous êtes à la recherche de livres qui sortent de l’ordinaire, vous êtes au bon endroit ! A l’affût, les libraires prodiguent d’excellents conseils de lecture, entre deux gourmandises puisque l’endroit dispose aussi d’un charmant coin salon de thé. 

Dans la continuité de ce même cours, le Quai des livres offre une large palette de livres d’occasion, avec un climat proche de celui d’une bibliothèque. Les livres sont rangés par thème : romans, arts, ésotérique, etc. Au détour d’une étagère, vous n’êtes pas à l’abri de redécouvrir une saga méconnue que vous avez adorée durant votre enfance, délicieuse madeleine de Proust. Point bonus, vous pouvez aussi proposer vos propres vieux livres à la vente, pour leur donner une seconde vie ! 

En vous rendant sur la place du Parlement, vous découvrirez la Machine à Lire, librairie indépendante installée sous les voûtes d’un immeuble du XVIIIe siècle. Vous trouverez un peu plus loin sa petite sœur musicale, la Machine à Musique, pour vos achats de disques, vinyles et petits instruments. Au 47 rue Le Chapelier, la Petite Machine vient compléter la famille, à la fois kiosque à journaux et lieu de vie où l’on peut venir acheter du pain, discuter littérature ou boire un café.

Il reste bien sûr la fameuse librairie Mollat, la plus grande de la ville avec ses étagères impressionnantes et ses centaines de titres, mais elle est tout de même moins pittoresque !

Spectacles

Si vous êtes fan de concerts ou de spectacles (et on vous comprend !) voici une petite liste des salles de spectacles que vous devez connaître : 

Côté concerts, l’Arkéa Arena de Floirac est la salle la plus grande de la CUB avec ses 11 300 places, et accueille de grands artistes internationaux. Le Rocher Palmer, à Lormont, propose une programmation variée : vous trouverez forcément votre bonheur dans ce grand complexe qui comprend plusieurs salles (et donc plusieurs événements en même temps). 

Côté théâtre maintenant, les Coqs rouges est un lieu très spécial, pour le moment en travaux. En plus d’offrir un lieu d’exception pour que les artistes répètent leurs spectacles, vous pouvez aussi participer à des ateliers de théâtre, ou encore assister à des représentations. Juste à côté de la place de la Victoire, L’Improvidence propose une très large palette de spectacles d’improvisation théâtrale : de l’improvisateur professionnel seul en scène à des plus petites compagnies comme Atlas, impros du monde et ses spectacles hauts en couleurs, vous aurez l’occasion de découvrir l’improvisation sous toutes ses facettes !

Entrée du Grand théâtre

Comme son nom ne l’indique pas, le Grand Théâtre de Bordeaux n’en est pas un, mais vous pourrez assister à des ballets ou à des opéras au cœur de ce bijou de l’architecture du XVIIIe qui a inspiré Charles Garnier dans le dessin de l’Opéra de Paris un siècle plus tard. Bon plan : les tarifs étudiants sont très avantageux ! 

Mention spéciale à la Patinoire de Bordeaux qui accueille des matchs de hockey. Allez les Boxers (équipe bordelaise) !  

Nourriture et boissons

Pendant une journée riche en découvertes culturelles, il est tentant de faire une pause pour boire ou manger quelque chose. Bien sûr, les cannelés sont un incontournable de la région, et l’enseigne La toque cuivrée ravira vos papilles à des prix très raisonnables. Avis personnel, la taille medium offre un équilibre parfait entre la pâte moelleuse de l’intérieur et le croustillant de l’extérieur. 

Et pour plus d’originalité, Auguste K. vous fera aussi bien découvrir les cannelés sucrés, fourrés au caramel au beurre salé ou à la fraise, que des cannelés salés très surprenants au poivron, à l’olive ou encore à la tomate ! Rendez-vous au 8 Rue Fernand Philippart, à deux pas de la place de la Bourse. 

Une fois le goûter englouti et votre estomac rassasié de ces délicieux cannelés, il serait peut_être temps de passer à table !


Si vous êtes fan de nourriture, Bordeaux propose bon nombre d’excellents restaurants. Peut-être le meilleur, le Kokomo situé place Fernand Lafargue. Restaurant au style américain des années soixante, il propose des assiettes copieuses et goûteuses. De plus, leur carte contient un burger végétarien ainsi qu’un burger vegan ! Petit conseil : armez-vous de patience, car le Kokomo est victime de son succès et n’accepte pas les réservations.

Si vous êtes plutôt branché nourriture asiastique, le Nobi Nobi devrait vous plaire ! Rue Sainte Catherine, ce petit restaurant vous propose des bowl de pâtes, riz ou bien des soupes. Les végétariens sont également les bienvenus. Attention c’est copieux ! 

Et pour la très appréciée nourriture italienne, rendez-vous à la Popina Napolitana. Rue Sainte Catherine également, ce petit restaurant propose des panzerottis, beignets salés originaires de Naples dans lesquels on peut trouver du fromage, de la sauce tomate, du saumon, et plein d’autres choses encore. 

Vie nocturne

Pour terminer cette journée riche en découverte, quoi de mieux que aller danser un petit peu ?


L’Austra réussit le pari d’être le mélange entre un bar et une boite de nuit. Situé sur les quais à côté du pont Bacalan, il offre un cadre tout à fait agréable. Vous pouvez même trouver une piscine intérieure (interdite à la baignade) pour la touche de folie. 

Si vous voulez une ambiance enflammée et réellement danser jusqu’au bout de la nuit, le Barberousse est là pour vous ! Situé cours de la Somme, ce petit bar propose des playlists de folie. Vous allez adorer vous déhancher sur les plus grands tubes et participer aux soirées à thème. Si vous êtes claustrophobe, il ne vaut mieux pas aller dans ce bar qui est très étroit.

Si vous aimez plutôt les boites de nuit, vous serez ravi de vous rendre à l’Iboat. Le lieu est très spécial, puisque vous danserez sur une péniche située aux bassins à flot. Elle propose un riche programme et accueille de nombreux artistes à l’univers musical varié. 

Si vous êtes plutôt du style à pousser la chansonnette, vous serez ravi de découvrir les soirées karaoké que propose le Connemara tous les lundi soir de 21h à minuit !

Et voilà, on espère que cette promenade vous plaira !

Hélène Bauche et Marion Muller

Publié par :Marion Muller

Laisser un commentaire