Marie Petitot, la plume qui dépoussière l’Histoire

Originaire de Lyon (région riche en patrimoine !), Marie Petitot offre un profil et un parcours atypiques. Portée par ses incessantes lectures et sa curiosité insatiable, elle développe dès son plus jeune âge une véritable passion pour l’histoire.

« J’avais toujours un livre entre les mains (et c’est encore le cas d’ailleurs !) car j’aimais m’évader du quotidien. Il y a des destins extraordinaires, tragiques, qui nous embarquent dans des aventures incroyables. » M. P

Une passion cultivée avec un enthousiasme toujours renouvelé. Aujourd’hui, elle partage son temps entre son travail de Community Manager au sein de la start-up Patrivia (service de billetterie en ligne permettant de découvrir le patrimoine proche de chez soi), l’écriture de livres et son web-journal « Plume d’histoire ».

Transformer sa passion en métier 

Pendant son Master en Marketing-Communication à l’IAE de Lyon, Marie décide de se lancer. Elle crée en 2015 le web-journal « Plume d’histoire », destiné à partager sa passion pour l’histoire tout en la conciliant avec son amour de l’écriture, qui l’anime aussi depuis toute petite. Il rassemble une communauté avoisinant les 40.000 passionnés.

« Plume d’histoire, c’est avant tout le destin de personnages, dont découle ensuite l’histoire de lieux ou d’évènements. Des êtres finalement comme toi et moi, avec leurs caprices et leurs secrets. Les siècles passés fournissent un vivier de personnalités aux destins extraordinaires ! Les ressusciter m’apporte une joie, une satisfaction. C’est incroyable de suivre des vies entières comme ça, non ? C’est comme une quête ou même un voyage ! » M. P

Ses études terminées, Marie parvient à jongler entre ses différentes expériences en entreprise et l’écriture d’articles inédits pour alimenter son blog.

chateau-flecheres-dombes-lyon
Château de de Fléchères

Le succès fut d’ailleurs rapidement au rendez-vous et l’approche unique de Marie conquiert aujourd’hui 70 000 lecteurs en moyenne par mois sur le blog ! En faisant connaissance avec les personnages dépoussiérés par la plume de Marie, les lecteurs de Plume d’histoire ont l’impression que ces destins sont finalement assez proches. Un lien se tisse alors rapidement entre le lecteur, les personnages, les lieux… et l’auteur.

En parallèle, le besoin de travailler dans un milieu culturel, au plus près des personnages qui la fascinent tant, devient rapidement une évidence pour Marie.

« J’ai occupé des postes en communication dans des entreprises de production de spectacle, de croisières touristiques… Des expériences enrichissantes. J’ai appris sur moi-même, sur ce que je voulais vraiment faire. Il me manquait la dimension historique et patrimoniale que je retrouvais dans Plume d’histoire. Il me fallait aller plus loin encore. En fait, je voulais vivre de ma passion, tout simplement ! Cette activité est devenue aujourd’hui le pilier central de ma vie. » M. P

Sortir des sentiers battus

À travers ce blog, Marie révolutionne en effet la façon d’aborder l’histoire. Elle lui donne une autre dimension en la racontant à travers les personnages qui en ont été les acteurs, cherchant à transmettre sa passion comme un divertissement, loin de l’approche rébarbative souvent véhiculée par le milieu scolaire.

Elle avoue d’ailleurs : « L’école ne m’a pas fait aimer l’histoire comme je l’aime maintenant. C’est ma curiosité qui m’a poussée à lire des romans historiques et des biographies, puis à m’en émanciper pour créer mon propre univers, avec ma manière unique de raconter l’histoire. Une histoire qui me ressemble, qui procure de vraies émotions. »

Elle explique : « Ce n’est pas en jetant sous le regard des gens des paragraphes tout faits, farcis d’évènements historiques bricolés et de généralités sans saveur, ni en leur martelant des dates sans approfondir, qu’on leur fait aimer l’histoire. Il faut sortir des sentiers battus, surprendre, régaler !  » M. P

« J’entends parfois les gens dire « À quoi ça sert de s’intéresser à tous ces gens morts ? ». Ils incarnent l’exemple parfait de ceux à qui personne n’a su donner le goût de l’histoire. Ils la voient comme une succession de faits lisses et sans intérêt. Pourtant, l’histoire est remplie de vie ! Ce sont des personnes de chair et d’os, avec des sentiments humains, des passions, des déceptions, qui ont vécu des choses… Il faut s’intéresser aux êtres pour rendre l’histoire vivante. » M. P

Archives horizontal

Grâce à Marie, l’histoire est aussi très présente sur les réseaux sociaux et les vielles pierres se font une place parmi les techniques de communication modernes. Voilà la preuve que les deux ne sont pas antinomiques ! Marie a su comprendre tout cela : « Les réseaux sociaux permettent quelque chose d’extraordinaire : créer de l’engagement et de l’enthousiasme autour de communautés de passionnés. Des mouvements prennent naissance sur les réseaux sociaux ! Le dernier en date « cet été je visite la France », est porteur d’espoir pour tout notre patrimoine. « 

Le rendez-vous des passionnés d’histoire 

Sur les réseaux sociaux, « Plume d’histoire » captive une communauté de 34 000 personnes aimant la page Facebook. Des amateurs certes mais aussi beaucoup de passionnés d’histoire qui peuvent y vivre leur passion entre initiés. Depuis, Marie est intervenue dans de nombreux médias et s’est fait une place parmi les personnes qui comptent dans le monde de la culture.

vrai_visage_paiva
La Païva

« Au début, bien sûr, c’était une petite communauté, puis c’est devenu le rendez-vous des passionnés d’histoire. Pour rien au monde aujourd’hui je n’abandonnerais Plume d’histoire ! Sans le partage de ma passion à travers mes articles et les échanges avec ma communauté, je me sentirais désœuvrée et privée d’une petite famille ! » M. P

Parmi ses nombreux articles à succès, un billet sur La Païva. Un récit qui réhabilite cette mondaine du Second Empire souvent considérée à tort comme une courtisane vulgaire. Son hôtel particulier surnommé aimablement « Le Louvre du cul » par les Frères Goncourt, est un chef d’œuvre dans sa décoration intérieure. Il constitue encore aujourd’hui l’un des plus beaux bâtiments de Paris.

« Le tout Paris se pressait à l’Hôtel de la Païva, encore debout sur les Champs-Élysées ! Un lieu véritablement extraordinaire. Il abrite aujourd’hui le Travelers Club. » M. P

Un autre article était consacré à la Reine Victoria, cette souveraine arrivée au pouvoir par un concours de circonstances alors qu’elle ne voulait pas devenir Reine. Cette jeune femme régnant sur l’Angleterre est devenue légendaire, l’article présente l’avant et les dessous de son règne.

« Contrairement à ce que l’on croit souvent, l’Angleterre dite « victorienne » n’a rien de « Victoria ». La jeune reine était une femme pleine de vie, spontanée, courant après les bals et les réjouissances. C’est son époux le prince Albert, intellectuel timide, qui recouvre la Cour d’une chape d’austérité, bridant petit à petit la personnalité de Victoria, la façonnant à son image avec difficulté. » M. P

Le Cabinet Secret : le repère des plus curieux

Pour répondre aux attentes de nombreux membres de sa communauté, désireux d’aller plus loin avec elle dans leur découverte inédite de l’histoire, Marie a imaginé une véritable machine à voyager dans le temps. Pour quelques privilégiés, les plus passionnés d’entre eux qui souhaitent pleinement entrer dans son univers, Marie propose le Cabinet Secret de Plume d’histoire. Un espace privé qui immerge le visiteur dans d’autres temps : écrit, audio, vidéo… Des expériences savoureuses et uniques.

Le Cabinet Secret grand

« Cela faisait plusieurs années que je réfléchissais à une manière d’emmener mes lecteurs les plus fidèles dans une expérience dans le temps unique et inédite. Le Cabinet Secret, je l’ai imaginé rien que pour eux ! C’est une nouvelle gourmandise culturelle unique, qui leur permet de casser la routine et de voyager en compagnie de mes personnages ! » M. P

Lancé au début du mois de mai, les inscriptions au Cabinet Secret ont été ouvertes pendant 4 jours, sous forme d’abonnement mensuel ou annuel. Les portes du Cabinet Secret se sont ensuite refermées… Car les adhésions ne sont pas possibles en permanence. Il faudra bien ouvrir l’œil pour ne pas manquer la prochaine réouverture !

« Des passionnés enthousiastes et curieux ont rejoint cette nouvelle aventure au mois de mai. Je suis ravie ! C’est eux que je voulais toucher et ils se sont reconnus dans le Cabinet Secret. C’est donc un vrai succès ! Je ne sais pas encore quand j’ouvrirai de nouveau les portes pour accueillir de nouveaux membres. J’ai des demandes de la part de lecteurs impatients, c’est bon signe ! » M. P

Des aventures éditoriales

Marie a publié son premier livre en 2018 aux éditions Taillandier : « Royales Passions » aborde les petites histoires de grands personnages historiques sous un angle original, celui de leurs goûts intellectuels.

« « Royales passions » est vraiment un livre dont l’écriture me tenait beaucoup à cœur. Déjà parce que c’est mon premier livre. J’écris depuis toute petite. Des romans historiques, des nouvelles… Jamais publiés bien sûr ! Voir mon premier livre imprimé en librairie a été l’un des moments les plus forts de ma vie. Ensuite, le sujet me paraissait important. Je voulais révéler des personnalités historiques caricaturées ou méconnues en les abordant sous l’angle de leurs passions intellectuelles. Je cherchais ce qui les habitait au plus profond d’elles-mêmes. Il n’y a pas que le prisme de la politique, du règne, des dates. Il faut bien comprendre que malgré leur destin hors du commun, il s’agissait d’hommes et de femmes comme nous. » M. P

00100lPORTRAIT_00100_BURST20190823174350701_COVER copie-min 2

Son dernier livre « Anecdotes insolites de la royauté » sort le 18 juin 2020 en France aux éditions Jourdan. Dans ce nouvel ouvrage, Marie raconte la vie mouvementée des têtes couronnées d’Europe. En tordant le cou à certains clichés, elle révèle aussi des aspects méconnus de leur vie au quotidien !

A. C

2 commentaires

  1. Bonjour ! J’ai toujours aimé l’histoire, mais ce n’est pas grâce à l’école. Celle qui m’a donné cette passion, c’est ma mère qui était cultivée et qui m’a passé ce « virus » ! Le soir après le repas, nous restions à table, elle prenait un livre et nous en lisait des chapitres ! Des romans et parfois il s’agissait de la vie de personnages d’histoire et pas seulement de France, mais aussi d’autres pays comme des rois d’Angleterre, comme Henri VIII et toutes ses femmes, (les pauvres) puis bien d’autres rois, reines princes, régents, cardinaux Empereurs et j’en passe. Ma maman m’a donné le goût de la lecture et du livre. Et c’est sans doute, encore grâce à elle, que je suis devenue écrivain ! Des livres surtout pour des enfants de 5 à 12 ans ! Mais actuellement je suis sur un livre pour adulte, où je rassemble tous mes articles écrits depuis un moment sur la psychologie, car je suis une Psy à la retraite ! Ce qui me laisse plus de temps pour les reprendre, les peaufiner et les compléter pour en faire un livre ! Je fais plein d’autres choses artistiquement mais ça….. C’est une autre histoire !!
    Voilà pourquoi j’aime vous lire, et lire ce que l’on ne trouve pas partout sur l’histoire de personnages illustres, et j’en apprends encore avec vous, alors Merci !
    Bon courage et continuez à nous instruire, pour mon plus grand plaisir !
    Marie-Isabelle

    J'aime

  2. et bien moi c’est grâce à l’école que j’ai aimé l’histoire – avec les grands tableaux Rossignol affichés dans nos classes et devant lesquels je rêvais et me transportais dans les siècles passés – et aussi nos livres d’histoire (Bernard et Redon) aux illustrations colorées et un brin naïves (j’en ai d’ailleurs rachetés quelques uns chez les bouquinistes) – parmi mes lectures préférées figurent les biographies de personnages historiques et j’aime comparer les différentes bios d’un même personnage
    je suis arrivée chez Plume d’histoire par hasard comme on fait une belle découverte et j’ai de suite adhérée au Cabinet secret – c’est un plaisir pour moi de découvrir chacun de vos articles

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s