Oscar Pill : magie et corps humain

En période de confinement et de peur, il faut absolument pouvoir rêver et s’évader. La magie, le fantastique sont alors les meilleurs moyens de penser à autre chose et à se faire du bien. Parmi la multitude de récits qui mettent en avant la sorcellerie et la poussière de fée, les ouvrages pour la jeunesse sont les plus magiques. Et de nombreuses fois, les enfants peuvent, par l’intermédiaire du fantastique, en apprendre plus sur le monde qui les entoure. Parmi les plus grands succès de ce type d’écrit, les Harry Potter se hissent comme les romans jeunesse les plus lus et connus, tous âges confondus. Et de nombreux auteurs ont continué à écrire sur le thème de la magie. C’est le cas pour la saga qui nous intéresse aujourd’hui : la série des Oscar Pill.

Une plume du monde médical

image_jpeg;base64,_9j_4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD_2wCEAAkGBxISEhUSEhIVFhUVFRUVFRUVFRUVFhUVFxUWFxUVFRUYHSggGBolGxUVITEhJSkrLi4uFx8zODMtNygtLisBCgoKDg0OFxAQFS0dFR0tKystLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLS0tLSsrLS0tLS0tLS0tLSLa série des Oscar Pill a pu voir le jour grâce au travail d’Eli Anderson. Si ce nom ne vous dit pas grand chose, c’est normal car il s’agit d’un nom de plume qu’a pris Thierry Serfaty, célèbre écrivain notamment connu pour ses thrillers comme Le Gène de la révolte ou encore Le Cinquième patient. Et l’ont déjà émergé dans ces deux titres une spécificité de l’auteur : sa relation avec le monde médical. En effet, outre le fait d’être écrivain, ce dernier est également médecin généraliste, travaille dans son propre cabinet mais aussi avec Médecins du Monde. Son amour pour la médecine se dépeint alors dans toutes ses œuvres, qu’il s’agissent de ses thrillers, de la série télé Le Cocon : début à l’hôpital ou bien encore la saga qui l’a rendu célèbre auprès des jeunes lecteurs, Oscar Pill, vendue à plus de 250 000 exemplaires. Cette saga a beau être fantastique et magique, la baguette et le chapeau pointu en moins, elle n’en reste pas moins baignée de connaissances sur le corps humain et sur le monde médical. Une très grande partie des personnages principaux sont des médicus, des « médecins » aux pouvoirs magiques pouvant intervenir directement dans le corps des gens pour les soigner. Une toute nouvelle façon d’expliquer se dévoile alors sous les yeux des lecteurs, même les plus jeunes. Car Oscar Pill c’est aussi pour les enfants ! En particulier avec les BD qui ré-explore le lore de cette série.

Un univers magique, des univers fantastiques

Le monde d’Oscar Pill tourne autour de son héros éponyme qui va découvrir à ses douze ans qu’il possède des pouvoir de médicus. Ces derniers ont la capacité de pénétrer dans le corps des gens pour les soigner. Il va alors être contacté par une certaine Berenice Withers, l’une des membres du Conseil des Médicus, pour qu’il aille s’entraîner à Cumides Circles, demeure du chef des médicus, Winston Brave. Commence alors un apprentissage plein de découvertes et de dangers car la menace n’est pas loin.

Voici comment en quelques lignes il serait possible de résumer les débuts de l’intrigue de la saga qui se développe sur cinq tomes. Chacun d’eux permet à notre jeune héros de voyager dans les différents univers qui composent les différents corps humains. Car oui, chaque personne en possède cinq qui sont identiques et pourtant propres à chacun. Le premier, découvert dans La Révélation des Médicus est Hépatolia, l’univers qui régit la digestion dans lequel Oscar va recevoir son premier trophée, élément essentiel à tout médicus pour pouvoir se déplacer librement dans les différents univers. Les quatre autres sont rapidement évoqués dans le premier volume de la série et se nomment Les royaumes du souffle et de Pompée, Embrye, Génétys et Cérébra. Ils représentent respectivement les poumons et le cœur, les sexes et la reproduction, les gènes, et le cerveau et la mémoire. Chacun d’eux sera au centre des quatre autres livres de la saga. Bien d’autres éléments viennent constamment développer le lore de la saga comme les pouvoirs, les objets, les enjeux et bien d’autres choses encore. Oscar Pill fourmille d’idées les plus incroyables les unes que les autres.

Avoir un univers riche et étoffé, ici il y en six pour le prix d’un, c’est une chose, mais la saga doit aussi avoir des personnages bien définis pour qu’on s’intéresse à l’histoire.

Oscar Pill et compagnie : médicus, amis et ennemis

Le jeune Oscar Pill, douze ans, a un caractère bien trempé et est très intelligent. Il est également très têtu mais également très courageux. Ce sont ses qualités et ses défauts qui lui permettent de se faire facilement accepter ou non des autres. Il est roux et ressemble aux dires de tous, que ce soit sa mère, Célia, sa sœur Violette ou les membres du Conseil des Médicus, à son père Vitali. Sa famille est des plus classiques, une mère aimante et souvent inquiète pour son fils, une sœur un peu rêveuse et un beau-père détesté des enfants. Car oui, Vitali est décédé avant le début des aventures d’Oscar. Ce dernier a aussi des amis humains qu’il côtoie à l’école mais aussi des amis non-humains croisés dans l’univers fantastique des médicus comme Valentine ou Lawrence.

Si nous nous attardons plus sur le monde des médicus, il faut noter quelques noms. Les premiers et les plus importants sont ceux de Winston Brave, le grand chef du Conseil et le plus puissant médicus actuel ainsi que Berenice Wither, membre du conseil, très attachée aux Pill, mais aussi spécialiste de Génétys. Les autres membres sont Maureen Joubert, experte d’Hépatolia, Alistair McCooley, spécialiste des royaume du souffle et de Pompée, la comtesse Anna-Maria Lumpini, experte d’Embrye et enfin le sinistre Fletcher Worm, spécialiste de Cérébra. Et comme chaque univers a ses travers, il existe aussi des ennemis au médicus, les Pathologus, propageant maladie et désespoir sur leur passage. Mais quelles sont leurs véritables intentions ? À vous de les découvrir en lisant les différents tomes de la saga.

Oscar Pill est une très bonne série de romans qui saura nourrir ceux en soif de connaissance et d’aventures magiques les plus intenses les uns que les autres. Comme les Harry Potter, elle évolue vers des sujets de plus en plus matures et profonds… donc âmes sensibles, s’abstenir ! Oscar Pill, un excellent médicament contre l’ennui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s