Les séries parties trop tôt

Parce que la frustration est une torture que peu de gens ignorent, Florilèges vous concocte ce soir une sélection des séries annulées sans crier gare, provoquant chez nous un pincement au cœur, un rictus de rage, ou une déception qui nous a plongé dans la vacuité de l’existence. L’occasion également de vous faire découvrir des pépites télévisuelles, en dehors des chantiers battus par les sempiternels prétendants au trône de fer et troupeaux de zombies qui ne surprennent plus personne.


Freaks and Geeks

Freaks and Geeks est une série américaine d’une seule saison qui fut produite et diffusée par NBC entre 1999 et 2000. Elle innovait à l’époque par son univers ultra-réaliste qui mettait en scène des adolescents ordinaires du lycée public, plus ou moins benêts et divisés entre les inénarrables “intellos” du club de science et les élèves populaires et cools, traînant tous leur lot de préjugés plus ou moins fondés.

frfr

La série suit la vie d’un frère et de sa sœur aînée (interprétée par Linda Cardellini, qui porte la série avec une justesse tendre), dont les aventures scolaires les lient et les liguent entre ces deux catégories. Très drôle, touchante, cette série dans laquelle beaucoup peuvent se reconnaître était d’une originalité et d’une qualité remarquables. Elle fut aussi le tremplin de la carrière d’acteurs aujourd’hui toujours amis : le merveilleux James Franco, Seth Rogen et Jason Segel (qui poursuivi notamment dans How I Met Your Mother). Les réalisateurs et le producteur de la série ne s’entendirent malheureusement pas puisque ce dernier, qui ne comprenait pas le concept de série réaliste sur le lycée public, souhaitait en faire une série représentant le lycée idéal “cool” comme Disney Channel le fit plus tard.

busy-in-freaks-and-geeks-busy-philipps-5954455-760-601Cela, couronné de mauvais choix d’heure de diffusion (elle était généralement retransmise en même temps que Qui Veut Gagner des Millions) conduisit à abandonner l’idée d’une suite, qui était pourtant réalisable au vu du récit, et déplorable au regard de ses critiques élogieuses. Aujourd’hui, cette série à saison unique apparaît comme une perle singulière et délicieusement vintage dont l’éphémérité amplifie encore davantage la saveur.

Real Humans

Real Humans est une série suédoise de deux saisons qui fut diffusée entre 2012 et 2014. En France, elle était distribuée par la chaîne franco-allemande Arte, qui ne se trompe jamais quant à la qualité de ses séries. Le récit se déroule dans un futur proche et alternatif dans lequel des robots humanoïdes extrêmement similaires à notre espèce sont commercialisés et font partie de notre quotidien. Principalement utiles aux métiers de service, ils dépendent toujours d’un humain. Certains d’entre eux se liguent, souhaitent se libérer de leurs chaînes et revendiquent leur sensibilité. La première saison suit la rébellion de ces “hubots” menée notamment par Leo, un homme moitié humain, moitié robot (puisqu’il est doté d’une puce et qu’il peut se « nourrir » d’énergie électrique). D’autres trames narratives y sont mêlées, notamment des histoires d’amour, l’enquête des policiers de la brigade spécialisée dans les « hubots », et les clivages politiques engendrés par leur présence, entre citoyens favorables à la mixité inter-espèce, et ceux qui ne jurent que par le « 100% humain » (terme qui a donné son nom original à la série, Äkta människor).

REAL

Cette série savamment ficelée et interprétée par des acteurs très talentueux laisse une grande part à la nuance et aux sensibilités, tout en posant des questions éthiques particulièrement intéressantes. À la frontière du possible et du concevable, elle remet en question la nature de l’humanité, les possibilités de l’amour et les limites de la liberté, des thématiques qui font écho à celles de Frankenstein de Mary Shelley ou du film Her de Spike Jonze.

MEUF

Malgré un franc succès d’audience et les acclamations de la critique lors de la première saison, l’accueil du public semble être plus tiède lors de la diffusion de la seconde saison – qui est pourtant d’une grande qualité. La série fut adaptée pour trois saisons au Royaume-Uni sous le titre Humans. La chaîne de télévision suédoise SVT1, malgré avoir commandé une troisième saison de Real Humans, annula la production de celle-ci en raison de son succès incertain. Néanmoins, on peut toujours croiser les doigts puisqu’en juin 2018, les réalisateurs de la série ont affirmé dans une entrevue à Usbek & Rica la possibilité de reprendre la série, à l’heure où Westworld représente une concurrence non négligeable.

Everything sucks !

Everything sucks!, se déroule une nouvelle fois, comme beaucoup de séries et films américains, dans un lycée. Bienvenue à Boring dans l’Oregon en 1994 ! Mais contrairement aux autres séries, cette série Netflix ne crée pas des personnages extraordinaires, qui combattent le crime quand ils ne sont pas en cours, comme dans Riverdale, ou qui sont destinés à devenir d’immenses stars comme dans Glee, ou encore qui ont un vilain secret comme dans Insatiable… Non, Everything sucks!, c’est juste une histoire d’adolescents, et des vrais adolescents, avec des acteurs qui sont de l’âge de leurs personnages, et des histoires simples, mais réalistes, et dans lesquelles on se retrouve.

sucks

Il y a Luke, le passionné de musique et de cinéma sui vient d’arriver au lycée et tombe amoureux. Il y a Kate, jeune fille discrète qui se questionne sur son orientation sexuelle. Ou encore Emaline, star du club de théâtre qui cherche l’attention des autres pour se distraire de son malheur. Et enfin, on se retrouve au lycée, il y a des rivalités entre le club audiovisuel et le club de théâtre, il y a des intrigues aussi simples que « comment lui demander de sortir avec moi ? ». Ce n’est pas une série nécessitant un gros cerveau, mais l’ensemble est authentique est très attachant.sucks 3

Enfin, ce qui donne tout son charme à la série c’est cette esthétique 90’s entre la sortie des Star Wars et le succès de Wonderwall, dont les personnages font une reprise. La bande originale est très bien choisie, et les décors et recherches cinématographiques fait par les ados sont parfaitement en accord avec l’époque.

Malheureusement, la série, qui aurait largement mérité une saison 2, a été arrêtée à la fin de la première, probablement parce que pas assez originale. Mais peu importe, je vous la recommande chaudement !


Alors on demande aux producteurs de tergiverser un peu plus avec leur conscience quand il s’agit de mettre des projets à la poubelle, même si le papier est recyclable ! Il y va de notre petit cœur de spectateur…

À suivre : Les séries qui auraient du s’arrêter avant (parce qu’on n’est jamais content.e.s).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s